Chapitre 110 – En entendant le chant du coq et le braiment de l’âne

228 – « Quand vous entendez le chant du coq, invoquez Allah qu’Il vous accorde de Sa générosité, car il (le coq) a vu un ange. Et lorsque vous entendez le braiement de l’âne, cherchez refuge auprès d’Allah contre le diable, car il (l’âne) a vu un diable. »

أَعـوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيْـطانِ الرَّجيـم