Q: Il est cité, sans preuves ni rapporteurs, au livre intitulé "Al Kabâ'ir" "Les péchés majeurs", du cheikh Ibn `Abd Al Wahhâb, le hadith suivant: "Celui qui se dit croyant, est un...

La fatwa numéro ( 8742 ) :
Q: Il est cité, sans preuves ni rapporteurs, au livre intitulé "Al-Kabâ'ir" "Les péchés majeurs", du cheikh Ibn `Abd-Al-Wahhâb, le hadith suivant: "Celui qui se dit croyant, est un mécréant, et celui qui dit qu'il ira au paradis, entrera en Enfer." (ou quelque chose ayant le même sens). Veuillez nous informer sur le degré d'authenticité de ce hadith et sur ce qui justifie son sens.
R: Ceci n'est pas un hadith confirmé du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), c'est plutôt une citation de `Omar ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui), mentionnée par Ibn Kathîr dans son exégèse de ce verset: N’as-tu pas vu ceux-là qui se déclarent purs? Mais c’est Allah qui purifie qui Il veut; et ils ne seront point lésés, fût-ce d’un brin de noyau de datte. de la Sourate "An-Nissâ' ". [Ibn Kathîr] dit : "L'Imam Ahmad a dit : Al-Mo`tamir a rapporté de son père, d'après Na`îm ibn Hind, que `Omar ibn Al-Khattâb (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: ( Celui qui se dit
( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 740)
 croyant, est mécréant, celui qui se dit savant, est ignorant et celui qui dit qu'il ira au Paradis, entrera dans l'Enfer). Les rapporteurs de cette citation sont dignes de confiance. Elle a été également rapportée par Ibn Mardawiyy via Moussa ibn `Obayda de Talha ibn `Obayd-Allah ibn Karîz de `Omar qui a dit: "Ce que je crains pour vous le plus, c'est le fait que chacun s'obstine sur son opinion. Alors, celui qui se dit croyant est mécréant, celui qui se dit savant est ignorant et celui qui dit qu'il ira au paradis entrera en Enfer." Parmi les rapporteurs de cette citation, on retrouve Moussa ibn 'Obayda ibn Nachîtt Ar-Ribdhi qui n'est pas fiable, et au sujet duquel l'Imam Ahmad a dit qu'il fallait se méfier de ses propos, et, dans un autre contexte, une autre fois : "ce qu'il rapporte n'est pas fiable". Et Yahyia ibn Mo`în et Ibn Al-Madinî l'ont qualifié de faible. Fin de citation d' Ibn Kathîr .
Et dans la version de Ahmad que nous avons citée, il y a une interruption dans la chaîne des rapporteurs, car Na`îm n'a pas entendu la citation directe de `Omar (qu'Allah soit satisfait de lui). En tout cas, si cette citation est correcte, elle signifie qu'il est déconseillé de se vanter, et de prétendre qu'on ira au paradis, alors que ceci relève de l'Inconnaissable, Allah (L'Exalté) a dit: Dis: "Nul de ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ne connaît l'Inconnaissable, à part Allah". Et Il a aussi dit: [C’est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne, sauf à celui qu’Il agrée comme Messager et qu’Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants,
( Numéro de la partie: 1, Numéro de la page: 741)
 
Nous vous conseillons de revenir à la deuxième partie du livre "kachf al-khafâ' wa mouzil al-'Ilbâs `ammâ ichtahara mîn al-'ahadîth `ala alsinat an-nas", (l'élucidation du mystère et la dissipation des doutes sur les hadiths qui sont courants chez les gens) écrit par Al-'Adjlounî, pour plus de renseignements à ce sujet.
Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreMembreVice-président du ComitéPrésident
`Abd-Allah ibn Qa`oud `Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Afifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source : www.alifta.net