Q : Comment un Musulman doit se comporter devant un homme d'une mauvaise langue, il ne dit que des choses relatives à l'association et autres sujets y afférents, il divorce beaucoup,...

( Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 324)
 
( Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 325)
 

La Hisba (précepte islamique de conformité intégrale avec les lois divines)

( Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 326)
 
La Fatwa numéro ( 556 )
Q : Comment un Musulman doit se comporter devant un homme d'une mauvaise langue, il ne dit que des choses relatives à l'association et autres sujets y afférents, il divorce beaucoup, s'aide par le djinn, et prend le pot-de-vin. Il a démoli une mosquée et construit à sa place une maison, ensuite il l'a transformée en étable pour les bestiaux sous prétexte qu'il construira une autre meilleure. Effectivement, il a construit une mosquée mais elle n'est pas bonne pour la prière comme la précédente, ainsi que d'autres péchés, sachant qu'il n'accepte pas le conseil ? Veuillez nous éclairer ce qu'il faut faire.
R : Le Musulman doit recommander le louable, interdire le blâmable, et conseiller tout Musulman par la sagesse, la bonne exhortation et discuter par la meilleure manière. Allah, Le Très-Haut, a dit : Vous êtes la meilleure communauté, qu'on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable Et a dit (Gloire à Lui) : Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. Des versets très nobles. Allah (Gloire à Lui) a également dit : Ceux des Enfants d’Israël qui n’avaient pas cru ont été maudits par la bouche de David et de Jésus fils de Marie, parce qu’ils désobéissaient et transgressaient. Ils ne s’interdisaient pas les uns aux autres ce qu’ils faisaient de blâmable. Comme est mauvais, certes, ce qu’ils faisaient!
( Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 327)
 Et a dit (Pureté à Lui) : Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a dit : La vraie foi consiste à tenir bon conseil". - "A qui?", demandèrent-ils. - "Par amour pour Allah, pour Son livre, pour Son envoyé, pour les Imams et pour le commun des musulmans", leur répondit-il. Rapporté par Mouslim.
Djarîr ibn `Abd-Allah (Qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : J'ai donné allégeance au Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam), pour accomplir la prière, acquitter la Zakât et porter conseil à tout musulman Rapporté par Al-Boukhârî et Mouslim. Tenir conseil à Allah signifie : la sincérité de la parole et des actes envers Allah ainsi que Son obéissance. Tenir conseil au Livre signifie : Y croire avec sincérité et pratiquer les préceptes de la religion qui y sont inclus. Tenir conseil au Prophète signifie : Croire en lui, et lui obéir. Tenir conseil aux Imams des Musulmans signifie : ne pas les duper, leur recommander le louable et leur interdire le blâmable si on est en mesure de le faire, les aider pour l'accomplissement du bien et leur obéir dans la bienfaisance. Tenir conseil aux Musulmans en général signifie : Aimer aux Musulmans ce qu'on aime pour soi-même, ne pas les trahir ni par parole ni par acte, leur recommander le louable, leur interdire le blâmable, s'entraider pour l'accomplissement du convenable et de la piété, et ne pas s'entraider pour le péché et la perversion.
Cependant, il est à noter que l'appel au sentier d'Allah est de degrés inégaux : enseigner l'ignorant, le guider par la sagesse, donner l'exhortation susceptible d'attendrir les cœurs durs,
( Numéro de la partie: 12, Numéro de la page: 328)
 et discuter de la meilleure manière en cas de nécessité. Quiconque se croit en mesure de prêcher pour le sentier d'Allah, doit savoir placer les choses à leur contexte, appeler chacun à Allah, selon ce qui lui est approprié, et traiter chacun comme il se doit selon Sa parole, Pureté à Lui : Accepte ce qu’on t’offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants. Il est de même pour les prêcheurs et ceux qui recommandent le louable et interdisent le blâmable, car eux aussi sont à plusieurs degrés. Certains sont capables de renier par la main, certains, par la langue seulement, tandis que d'autres ne peuvent renier que par leur cœur, et certains d'autres sont capables des trois niveaux selon la parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) : Quiconque parmi vous s’aperçoit de quelque chose de répréhensible, qu'il la redresse de la main ; s'il ne le peut pas, que ce soit de sa langue ; s'il ne le peut pas toujours, que ce soit de son cœur. Or, cette dernière attitude constitue le degré le plus faible de la foi. Ainsi, le prêcheur pour Allah doit d'abord se connaître, savoir évaluer ses capacités de recommandation et d'interdiction, s'attribuer la vraie position. Qu'il appelle selon ses circonstances, en l'occurrence le savoir, la position et la responsabilité, sans dépasser ses capacités sinon il risque la tentation. C'est Allah qui guide vers le droit chemin.
Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreVice-président du comitéPrésident
`Abd-Allah ibn Manî` `Abd-Ar-Razâq `Affifî 'Ibrâhîm ibn Mohammad 'Al Ach-Chaykh

Source : www.alifta.net