Q: Les gens de notre contrée ont l'habitude de prendre une semaine pour présenter les condoléances à la mort de l'un d'eux. Ils sont outranciers dans la mesure où ils dépensent beaucoup...

La Fatwa numéro ( 34 )
Q: Les gens de notre contrée ont l'habitude de prendre une semaine pour présenter les condoléances à la mort de l'un d'eux. Ils sont outranciers dans la mesure où ils dépensent beaucoup d'argent. Ceux qui présentent les condoléances arrivent de très loin, par délégations, celui qui s'absente est diffamé, taxé de radin et de négligent vis-à-vis d'une chose qu'ils pensent obligatoire. Donnez-nous une fatwa à ce propos.
R: La présentation des condoléances est légale, car, il y a dans cela de l'entraide dans l'endurance du malheur.
( Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 138)
 Mais, la présenter de la manière susmentionnée et faire de cela une coutume n'est pas en conformité avec ce que faisait le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) ni ses compagnons. Les gens sont tellement habitués à s'asseoir pour les condoléances qu'ils pensent que cet acte est religieux. Ils y dépensent des sommes exorbitantes, entamant même jusqu'au patrimoine légué aux orphelins. Ils délaissent leurs intérêts et blâment celui qui ne s'associe pas à eux ni vient à eux, comme on blâmerait quelqu'un pour avoir négligé un rite islamique. Tout cela fait partie des choses innovées que le Prophète d'Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) a blâmées dans sa parole synoptique: Celui qui innovera dans notre religion des choses qui n'en font pas partie, qu'on les lui rejette. Il (Sala Allah `Alaihi Wa Sallam) dit dans un autre hadith: Il vous incombe donc de suivre strictement ma Sunna ainsi que la ligne de conduite suivie par les Califes biens guidés, après moi. Attachez-y fermement et gardez-vous des innovations religieuses, car toute innovation est une source d'égarement. Il ordonne de suivre sa Sunna et la ligne de conduite des califes bien guidés après lui. Ceux-là ne le faisaient pas. Il a mis en garde contre l'innovation dans la religion et a expliqué que cela est une cause de perdition. Les musulmans doivent s'entraider pour renier ces mauvaises habitudes et les éliminer, afin de se conformer à la Sunna, de sauvegarder les biens et économiser le temps, de s'éloigner des sources de l'amertume, de ne plus se vanter du nombre des bêtes immolées, des foules venues présenter les condoléances et de la durée des assises. Qu'ils se contentent de ce que faisaient les compagnons et les ancêtres pieux comme présenter des condoléances et de consoler la famille du défunt, de même que distribuer l'aumône au nom du défunt et implorer le pardon et la miséricorde d'Allah pour lui.
( Numéro de la partie: 9, Numéro de la page: 139)
 
Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreVice-président du comitéPrésident
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî Ibrâhîm ibn Mohammad Al Ach-Chaykh

Source : www.alifta.net