Q1: Mon père est un vieil homme qui ne travaille pas et qui est malade; j'ai pensé lui envoyer chaque mois une somme d'argent sans en informer mon mari, car ce dernier ne veut cela....

La première question de la Fatwa numéro ( 10549 )
Q1: Mon père est un vieil homme qui ne travaille pas et qui est malade; j'ai pensé lui envoyer chaque mois une somme d'argent sans en informer mon mari, car ce dernier ne veut cela. Je lui ai dit qu'il s'agit de mon argent et que je suis libre de disposer de mon argent comme je veux et j'ai pris la décision de verser à mon père une partie de mon argent. Est-ce que cette conduite est considérée comme une désobéissance au mari ou bien ai-je droit d'aider mon père, tant que je travaille?
R 1: L'envoi d'une partie de votre salaire à votre père qui est âgé fait partie des actes de bienfaisance envers lui d'autant plus que ce dernier est dans le besoin. Allah a, en effet, recommandé de marquer de la bonté envers les parents en disant: Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: Le mari n'a pas le droit de vous empêcher d'être bienfaisante envers votre père en lui donnant une partie de votre argent. Vous ne devez pas lui obéir s'il refuse que vous fassiez montre de gratitude envers votre père .
( Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 180)
 Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreVice-présidentPrésident
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source : www.alifta.net