Q1 : Je prie votre Eminence de bien vouloir m'expliquer le sens des versets tels que Hâ mîm, Alif Lâm Mîm, Alif Lâm Mîm Sâd, Hâ mîm `Aïn Sîn Qâf... Faut il prononcer cela "`Aïn", car...

La première question de la Fatwa numéro ( 6395 ) :
Q1 : Je prie votre Eminence de bien vouloir m'expliquer le sens des versets tels que Hâ-mîm, Alif Lâm Mîm, Alif Lâm Mîm Sâd, Hâ-mîm `Aïn Sîn Qâf... Faut-il prononcer cela "`Aïn", car les professeurs la prononcent ainsi ? S'agit-il d'un miracle par lequel Allah veut mettre au pied du mur les plus éloquents parmi les gens de Qoraych, ou s'agit-il plutôt d'une chose dont Seul Allah connait le véritable sens ?
R1 : Les savants en ont des interprétations variées, mais, l'avis le plus probable est le suivant : Ces lettres sont mentionnées - Et Allah Seul est plus savant - au début de chaque sourates où elles figurent, pour expliciter le caractère inimitable du Coran, et que les créatures d'Allah sont incapables de le récuser par des versets similaires, bien qu'il soit composé par les lettres isolées utilisées dans leur propre langue. Cet avis est soutenu par Cheikh Al-Islam Ibn Taymiyya, qu'Allah lui accorde Sa miséricorde et adopté par Abou Al-Hadjâdj Al-Mazî, qu'Allah lui accorde Sa miséricorde.
Qu'Allah vous accorde la réussite et prière et salut sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

MembreVice-président du ComitéPrésident
`Abd-Allah ibn Ghoudayân `Abd-Ar-Razâq `Affifî `Abd-Al-`Azîz ibn `Abd-Allah ibn Bâz

Source : www.alifta.net